Très reliée à mes frères et sœurs                           , très reliée aussi au processus de la                                                             , très en quête d'expression- artistique-rencontre-du-précieux-de-chaque-être-bidouiller-les-couleurs-et-les-matières-et-tout-et-tout, et enfin très confuse quant à la notion de RÊVE

(en tout cas, des miens!), alors paf, ça a fait :

Je confectionne des attrape-rêves personnalisés,

uniquement sur commande.

                

C'est quoi "Les plumes d'Odette" ?

... ou comment je me débrouille avec la vie d'ici et mon cœur de là-bas

Vous me dites quelle(s) couleur(s) et quel(s) symbole(s) représenteront au mieux votre RÊVE, ce qui compte pour vous, ce que vous avez envie d'exprimer, ce qui est précieux pour vous là maintenant... Alors l'attrape-rêve sera vraiment un pas de plus vers la réalisation de ce "rêve", un pas de plus vers vous-même...

Ce qui m'intéresse avant tout, ce sont les LIENS qui se créent autour de cet attrape-rêve...

Il y a ceux tissés dans l'objet lui-même, oui, mais il y a aussi :

                    - le lien avec soi-même, lorsque l'on s'offre d'écouter ce que son cœur dit vraiment, qu'on laisse venir ce que ça dit dedans, qu'on accueille ses aspirations profondes pour de vrai et qu'on les porte autour de son cou ou qu'on les accroche au mur... Comme un rappel, un post-it, un doudou, un grigri, un ce que vous voulez qui aide à se relier à soi-même avec tendresse.

                  - le lien avec un être cher, lorsque l'on vient lui dire "je crois en tes RÊVES, je crois en toi, je célèbre ce que tu es tel(le) que tu es", ou que l'on veut offrir un symbole de bienvenue ou de protection à un nouveau-né...

                     - le lien avec Odette !

C'est ce qui me plaît le plus, en fait, d'essayer de contribuer à ces liens de cœur à cœur. J'ai l'impression de devenir une sorte de truc invisible autour duquel les gens osent, au moins quelques secondes (et plus si affinités), se regarder avec amour, compassion, et confiance.

Lorsque quelqu'un m'écrit, après avoir reçu sa commande, pour me dire "C'est magnifique!! Oh là là, je l'adore, ça me représente, c'est tout à fait moi! ", mon cœur me dit genre "Give me five!", parce qu'alors, rien qu'un petit peu, cette personne a reconnu le magnifique qu'elle est...

Parce que ça les rend plus "moimêmisants" !

 

Mais, à la base, c'est quoi un attrape-rêve ?

L’attrape-rêve (ou capteur de rêve, ou dreamcatcher) est un objet artisanal d’origine amérindienne, ayant pour fonction de protéger le dormeur (surtout les enfants) pendant la nuit. Captés par les premiers rayons du soleil qui passent à travers l’attrape-rêve suspendu au-dessus du lit, les cauchemars qui se seraient glissés dans notre esprit se trouveront emprisonnés dans la perle.

 

Dans la culture amérindienne, le RÊVE est considéré comme un échange entre les êtres humains et Grand Esprit, créateur de la Vie. Les rêves sont là pour nous aider à mieux nous comprendre. Ils sont une voie d’expression des besoins de l’âme, tout aussi essentiels que les besoins du corps.

Je ne sais pas si je crois à Grand Esprit, et au pouvoir "anti-cauchemar" de l'attrape-rêve...

Je crois en tout cas aux ressentis, aux besoins, aux ressources et aux blessures qui nous habitent. Je leur donne une place essentielle, je crois qu'ils indiquent notre chemin à chacun, qu'ils ont une très grande justesse, puisqu'ils se manifestent dans le vivant de notre être, "pour de vrai"...

J'ai envie de regarder le précieux en chacun, l'essentiel, le vivant, le simple. L'attrape-rêve est pour moi un moyen de le sublimer. C'est pourquoi je choisis de travailler uniquement en les personnalisant à la demande...

... pour la "moimêmité".   

 

... ou comment trouver sa "Médecine" ...

Les animaux-totem ...

Pour nos frères et sœurs Amérindiens, il est essentiel de trouver sa "Médecine", c'est-à-dire de découvrir ce qui nous guérit, nous nourrit, ce qui contribue pour nous, ce qui nous donne la vitalité et l'élan nécessaire à l'expression de nous-même et au service, à la contribution pour le monde qui nous entoure.

Ils considèrent que lorsque nous ne suivons pas notre chemin tel que l'indiquent notre cœur et notre âme, tels qu'ils sont reliés avec Grand Esprit (que d'autres appellent Dieu, l'Univers, le Tout, la Vie... Que chacun choisisse le terme qui résonne en lui...), alors Grand Esprit demandera aux esprits de la Terre d'envoyer des signaux pour nous faire retrouver "le droit chemin", "le Bon Chemin Rouge"...

C'est ainsi que s'expliquent, selon eux et dans d'autres traditions aborigènes, l'apparition de maladies, de souffrances, de "problèmes"... Ils nous mettent sur les pas de notre Médecine (comme l'évoque autrement Philippe Dransart, dans un univers plus occidental et contemporain, dans son ouvrage La maladie cherche à me guérir).

 

Lorsque la souffrance ou la confusion sont trop grandes, l'Homme-Médecine, Wicasa Wakan, ou autrement appelé Chamane dans d'autres traditions) peut venir en aide avec la grande connaissance et la connexion toute particulière qui le relie à Mère Nature, et ainsi aux différents êtres humains, animaux, végétaux et minéraux qui la constituent. Il peut aussi bien préparer un remède avec des plantes, faire un soin corporel ou psychique, notamment en laissant son intuition et son savoir (et pour eux, les esprits) lui indiquer le chemin à suivre pour trouver la paix, retrouver l'harmonie.

C'est ainsi qu'apparaissent, en "visions", les animaux-totem. Le pouvoir, la sagesse, la Médecine de l'animal, devient un soutien, un guide. L'Homme-Médecine peut parfois incarner réellement cet animal (dans une transe, avec le son du tambour notamment), et inviter la personne à laisser l'animal prendre place dans son corps, ses mouvements...

Bien que Marianne, la toute première personne à m'avoir passé commande, m'ait envoyé un petit mot dans l'après-coup en me disant : "En fait, vous êtes une chamane bijoutière!", et que Patricia et Anne-Élisabeth sont persuadées que je suis "une chamane qui s'ignore"...  Je ne suis pas chamane!

 

Aussi, pour les personnes qui souhaiteraient un soin ou un voyage chamanique, qui aimeraient vivre l'expérience de rencontrer leur animal-totem,   cela sera auprès de quelqu'un d'autre!

Pour ce qui est des animaux que je propose comme totem (le symbole animal est une possibilité, tous les autres sont possibles également) pour mes attrape-rêves, l'idée est de représenter la qualité de présence/le soutien/le choix de vie auxquels aspire profondément la personne qui vient co-créer avec Odette.

Mon inspiration principale est extraite de l'ouvrage ci-dessus, directement issu de la tradition orale :

 

Les Cartes Médecine,

de Jamie Sams et David Carson

(Octave Éditions, 2010 pour la traduction française de la Nouvelle édition revue et augmentée, Montréal).

Les auteurs ont tous deux reçu des enseignements du "Clan du Loup" et "de nombreuses traditions : Choctaw, Lakota, Seneca, Aztèque, Yaqui, Cheyenne, Cherokee, Iroquois et Maya".

C'est l'ouvrage le plus complet et dense que j'ai rencontré jusqu'alors, c'est donc celui avec lequel je préfère travailler. Pour autant, je suis ouverte à tout ce qui fait sens et contribue pour vous.                

- © 2019 - Les plumes d'Odette -

SIREN : 839 906 492

  • Facebook
  • Pinterest
  • Instagram